Eva Besnyö

 Eva Besnyö, Selfportrait (détail), Berlin 1931© Eva Besnyö / Maria Austria Instituut Amsterdam

Eva Besnyö, Selfportrait (détail), Berlin 1931© Eva Besnyö / Maria Austria Instituut Amsterdam

 

Le travail photographique d’Eva Besnyö pris son élan grâce au courant moderniste. Ses influences et inspirations en revanche furent puisées dans les évènements tragiques et politiques qui touchèrent l’Europe du début du 20e siècle, tels que la montée du fascisme, l’immigration et les persécutions subies par des milliers d’individus.

Son arrivée à Berlin en 1930 fut marquée par deux grandes décisions ; faire de la photographie son métier et ne plus jamais retourner dans sa Hongrie natale, devenue fasciste.

Passionnée par l’art moderne, elle produira ce qui deviendra des chefs d’œuvres photographiques durant ses escapades berlinoises. Lorsqu’elle prend la route des Pays-Bas en 1932, Eva Besnyö compte parmi les jeunes photographes en vogue, aux côtés de László Moholy-Nagy et Erwin Blumenfeld. Ses portraits et photos de corps, ses photographies d’architectures et de paysages retiennent l’attention et lui ouvrent la porte de nombreuses galeries qui lui consacrent des expositions.

Photographe jusque dans les années 80, Eva Besnyö s’engagera au sien de nombreux mouvements politiques et culturels dont notamment le Dolle Mina feminist movement.

Elle remportera de nombreux prix pour la qualité de ses œuvres et ses photographies feront régulièrement l’objet de rétrospectives au sein d’institutions culturelles.


Le 24 novembre, la journaliste et essayiste Catherine Gonnard présentera l’oeuvre de l’artiste Eva Besnyö de 16h à 17h à la Galerie Folia.

Réservations : folia@galerie-folia.fr

FR
ENG
FR
mail_outline