"Next City", une réflexion autour des nouveaux espaces urbains

 

© Next City, Patrick tourboeuf (Chine, Inde, 2007-2008)

 
 

Patrick Tourneboeuf photographie des espaces pour parler des hommes. Sa démarche, résolument plastique et systématique, retrace la présence humaine, dans des lieux qui en sont a priori privés.


Au milieu des années 90, il s’intéresse aux lieux communs de l’espace urbain. Le prétexte architectural sert d’invitation à regarder ce qui échappe. Next City retrace l'observation de deux situations similaires et contemporaines, mais dans des contextes géographiques, historiques, sociaux et culturels différents. 

"Nous sommes en périphérie de deux mégapoles distantes de près de 4 000 km, Pékin et New-Delhi. Pourtant ces vues de chantiers sont troublantes par la similitude des formes de ces vaisseaux venus de nulle part posés dans des déserts de bétons, par des perspectives similaires qui répondent aux mêmes codes. Ces futurs espaces de vie se ressemblent et se répondent. Ces lieux en devenir sont-ils la concrétisation du rêve de l’idéal, symbole d’avenir, de réussite ?

Ses prises de vue, réalisée à la chambre photographique, invitent à une réflexion face à ces nouveaux espaces qui s'inscrivent de plus en plus dans les paysages urbains.

"Ce travail photographique est le fruit d’une observation méticuleuse de paysages agîtés, en mutation. Il est réalisé à la chambre photographique, loin d’être simplement documentaire, dans une démarche d’auteur. Ce positionnement permet de prendre le temps de cadrer avec minutie, maîtrisant l’économie des images pour donner du sens, y amener une saveur esthétique et un rendu technique abouti.

Next City nous invite à une réflexion de l’action des hommes au-delà des frontières.
L’habitat comme marqueur de l’identité culturelle? Plus vraiment."

 


Patrick Tourneboeuf est finaliste du Prix Camera Clara 2017, "Next City"  s'expose à la galerie Folia jusqu'au 17 mars 2017

 

 

 

 

FR
ENG
FR
mail_outline