Qu'est-ce qu’une chambre photographique?

547px-Camera_Obscura_box18thCentury.jpg
 

La chambre photographique s'inspire de la camera obscura, connue dès l’antiquité et utilisée par les artistes depuis la renaissance pour dessiner fidèlement paysages, natures mortes ou portraits.

La camera obscura est constituée d’une boîte étanche à la lumière. À une extrémité, on fait un petit trou et, sur le côté opposé, on observe l’image projetée. 

 
 Joseph Nicéphore Niépce,  vue de la fenètre à Le Gras, 1826

Joseph Nicéphore Niépce, vue de la fenètre à Le Gras, 1826

 

La photographie au sténopé utilise des montages du même type. Daguerre connaissait bien le principe de la camera obscura, et il faisait partie, avec Niépce, des pionniers qui cherchaient à figer l’image projetée sur un support. En remplaçant l’écran de projection par un support physico-chimique capable d’enregistrer l’image, il donna naissance à la chambre photographique, un outil dont le principe a peu évolué depuis : une entrée de lumière au travers d’un trou ou d’un objectif, un système d’obturation permettant de contrôler le temps durant lequel passe la lumière et un support (film ou capteur) pour capturer l’image.

 
 Brooklyn Museum  Nadar Élevant la Photographie à la Hauteur de l'Art  Honoré Daumier, 1862

Brooklyn Museum Nadar Élevant la Photographie à la Hauteur de l'Art Honoré Daumier, 1862

 

A l'ère numérique, le travail manuel qu'impliquait la photographie a presque disparu. Cependant la chambre photographique revient à l'esprit de divers photographes contemporains: photographier à la chambre, c'est travailler dans un autre temps, rester dans la contemplation, l'indécision mais aussi l'imagination en attendant le résultat photographique.

Cet instrument comporte une charge philosophique qui se positionne à contre courant de phénomènes comme la diffusion anarchique d'images dans l'actualité.

De ce fait, la Fondation Grésigny a lancé le Prix Camera Clara en 2012 dans le but de récompenser le travail à la chambre d'un artiste inédit.


Le lauréat du Prix de la Photo Camera Clara 2017, Guillaume Zuili  et les finalistes Mustapha Azeroual et Patrick Tourneboeuf, seront exposés à la galerie Folia du 18 janvier au 17 mars. Découvrez de près le travail à la chambre photographique de ces photographes contemporains. 


FR
ENG
FR
mail_outline