Back to All Events

«Three Iranian stories» .. «Trois histoires iraniennes»


  • Galerie Folia 13 Rue de l'Abbaye Paris, Île-de-France, 75006 France (map)

....

« Three Iranian stories »

With the works of

Babak Kazemi, Morvarid K and Mohsen Rastani

September 14 - October 27, 2018

Opening on Thursday September 13th from 6.30 p.m.

..

 « Trois histoires iraniennes »

Avec les œuvres de

Babak Kazemi, Morvarid K et Mohsen Rastani

14 septembre – 27 octobre 2018

Vernissage le jeudi 13 septembre à partir de 18h30

....

 © Morvarid K,  The Thin Line,  2016 .  Courtesy of the artist

© Morvarid K, The Thin Line, 2016. Courtesy of the artist

....

    "Three Iranian Stories" questions today's Iran through a series of dialogues and confrontations between the works of three contemporary photographers. Three views tell, through three different approaches, the history of a country with multiple and complex faces. 

          Today's Iran is the fruit of a thousand-years-old civilization, of ancestral traditions, but also of recent history: the Islamic revolution, the war with Iraq, the "Iranian green movement". Between periods of openness and censorship, the Iranian artists find thanks to the photographic medium a space of freedom and expression that passes essentially through metaphor and allegory. Photography becomes, like poetry, a way of subverting repression.

 

  With "The Exit of Shirin and Farhad", Babak Kazemi offers a modern writing of one of the greatest classical texts of Persian culture, "Shirin and Farhad" by the poet Nezami Ganjavi (1175). Revisiting this patrimonial love story through photography is a roundabout way for the artist to evoke the current struggles of those who have to go into exile to find love and freedom.

..

         « Trois histoires iraniennes » interroge l’Iran d’aujourd’hui par un jeu de dialogues et de confrontations entre les œuvres de trois photographes contemporains. Trois regards racontent, à travers trois approches différentes, l’histoire d’un pays au visage multiple et complexe. 

           L’Iran d'aujourd’hui est le fruit d’une civilisation millénaire, de traditions ancestrales mais aussi de l’histoire récente : la révolution islamique, la guerre avec l’Irak, la « révolte verte ». Entre périodes d’ouverture et de censure, les artistes iraniens trouvent grâce au medium photographique un espace de liberté et d’expression qui passe essentiellement par la métaphore et l’allégorie. La photographie devient, comme la poésie, un moyen de contourner la répression.

         Avec « The exit of Shirin and Farhad », Babak Kazemi offre une écriture moderne de l’un des plus grands textes classiques de la culture persane, « Shirin et Farhad » du poète Nezami Ganjavi (1175). Revisiter cette histoire d’amour patrimoniale par la photographie est un moyen détourné pour l’artiste d’évoquer les luttes actuelles de ceux qui doivent s’exiler pour retrouver l’amour et la liberté.

....

....

         Morvarid K's "The Thin Line" explores the boundaries that separate two worlds, two cultures, two imaginaries. The overlay of two photographs, one taken in Iran, the other somewhere else, brings about a third reality, that of men and women who, like the artist herself, are inhabited by different cultures. These images of a great poetry bring out the invisible, the absence, this missing part that goes through all identity quest.

..

            « The Thin Line » de Morvarid K explore les frontières qui séparent deux mondes, deux cultures, deux imaginaires. La superposition de deux photographies, une prise en Iran, l’autre ailleurs, fait advenir une troisième réalité, celle des hommes et des femmes qui comme l’artiste elle-même, sont habités par différentes cultures. Ces images d’une grande poésie font affleurer l’invisible, l’absence, cette part manquante qui traverse toute quête identitaire.

....

....

         For « Iranian families », Mohsen Rastani has been traveling the country since 1990 to collect these portraits of Iranian families. The white backdrop used by the photographer to pose his subjects is an essential element of his approach. These anonymous characters are erected in icons, the monumental composition of the work gives them a heroic, mythical grandeur.

..

           Pour « Iranian families », Mohsen Rastani sillonne le pays depuis 1990 pour rassembler ces portraits de familles iraniennes. La toile de fond blanche utilisée par le photographe pour faire poser ses sujets est un élément essentiel de sa démarche. Ces personnages anonymes sont érigés en icônes, la composition monumentale de l’œuvre leur insuffle une grandeur héroïque, mythique.

....

....

       Whether they touch the intimate or the collective, the works collected on the occasion of this exhibition are all imbued with a visual vision and a strong poetic charge. The Iranian culture has been anchored for millennia in poetry, which is expressed today in Iran through all the visual arts.

..

      Qu’elles touchent à l’intime ou au collectif, les œuvres rassemblées à l’occasion de cette exposition sont toutes imprégnées d’une vision plastique et d’une forte charge poétique. La culture iranienne est en effet ancrée depuis des millénaires dans la poésie, qui s’exprime aujourd’hui en Iran à travers tous les arts visuels.

....


....

Biographies

 Babek Kazemi is a self-taught photographer born in Ahvaz, Iran, in 1983. He lives and works in Tehran.

Morvarid K was born in 1982 in Tehran. For the past ten years, she has been developing a work that combines photography, visual arts and performance. She lives and works in several countries at once.

Mohsen Rastani was born in 1958 in Iran. He is a photojournalist, documentary filmmaker, professor and lecturer at the Faculty of Fine Arts at the University of Tehran.

..

Biographies

 Babek Kazemi est un photographe autodidacte né à Ahvaz, Iran, en 1983. Il vit et travaille à Téhéran.

 Morvarid K est née en 1982 à Téhéran. Elle développe depuis une dizaine d’années une œuvre qui mêle photographie, arts plastiques et performance. Elle vit et travaille dans plusieurs pays à la fois.

Mohsen Rastani est né en 1958 en Iran. Il est photojournaliste, réalisateur de film documentaires, professeur et conférencier à la faculté des Beaux-Arts de l’Université de Téhéran.


....

« Three Iranian stories »

With the works of

Babak Kazemi, Morvarid K and Mohsen Rastani

September 14 - October 27, 2018

Opening on Thursday September 13th from 6.30 p.m.

..

 « Trois histoires iraniennes »

Avec les œuvres de

Babak Kazemi, Morvarid K et Mohsen Rastani

14 septembre – 27 octobre 2018

Vernissage le jeudi 13 septembre à partir de 18h30

....

 
FR
ENG
FR
mail_outline