Back to All Events

Alexander Chekmenev "Passport"


"Passeport" 
Alexander Chekmenev

....

First European showing of
an intimate vision of Ukraine

..

Une vision intime de l'Ukraine, exposée pour la première fois en Europe

....

....

After the collapse of the Soviet Union, it became necessary for the newly independent Ukraine to replace the old Soviet passports with new Ukrainian ones in the shortest possible time frame. Thus every Ukrainian had to get a new passport within the year. In 1994, social services in Lugansk, a city in south-western Ukraine, recruited photographers to take free I.D. photos of the elderly, sick or infirm citizens who couldn’t afford to pay for them. The Ukrainian photographer Alexander Chekmenev was one of those who accepted the mission of going door to door during this passport-nationalization campaign. He accompanied social-service staffers whose job was to provide those needy people with free medicine and groceries. It created an impressive body of work about rural Ukraine and its hardships, one that is reminiscent of Mikhailov’s documentation of people living on the fringes of society.

..

Après la chute de l’Union soviétique, il devint nécessaire pour l’Ukraine fraîchement indépendante de remplacer les anciens passeports soviétiques avec de nouveaux, ukrainiens, dans les délais les plus brefs possibles. Tous les Ukrainiens durent ainsi se procurer un nouveau passeport dans l’année. En 1994, les services sociaux de Lugansk, une ville du sud-est de l’Ukraine, recrutèrent des photographes afin de réaliser le portrait des citoyens âgés ou malades, qui ne pouvaient pas payer pour leurs photos. Le photographe Ukrainien Alexander Chekmenev fut l’un d’eux, missionné par les services sociaux pour faire du porte à porte durant cette campagne de nationalisation du passeport. Il accompagna ainsi les personnels des services sociaux, dont le travail était de pourvoir ces personnes en médicaments gratuits et en produits d’épicerie. Un impressionnant travail sur l’Ukraine rurale et la difficulté de son mode de vie, réminescent de Mikhaïlov dans sa documentation des gens vivant aux lisières de la société.

....
When I saw how people were living the last years of their lives, it made a powerful impression on me. I remember a blind woman. I didn’t know she was blind, so I asked her to look at the lens, but she told me she couldn’t see it. I wondered about a blind person’s need for a passport. She didn’t have long to live, in any case
..
Lorsque j’ai vu la manière dont les gens vivaient les dernières années de leur vie, ça a fait une forte impression sur moi. Je me souviens d’une femme aveugle. Je ne savais pas qu’elle était aveugle, et je lui demandais donc de regarder l’objectif, mais elle me dit qu’elle ne pouvait pas voir. Je m’interrogeais alors sur la nécessité pour une personne aveugle de posséder un passeport. Il ne lui restait pas longtemps à vivre, dans tous les cas.
....
— Alexander Chekmenev

....

« Passport »
Alexander Chekmenev
November 3 - December 9 2017  at gallery Folia

Opening:
Thursday, November 2,  6:30 P.M
RSVP  :
folia@galerie-folia.fr

..

« Passport »
Une exposition d'Alexander Chekmenev
du 3 novembre au 9 décembre 2017 à la galerie Folia

Vernissage :
Jeudi 2 novembre à partir de 18h30
RSVP obligatoire :
folia@galerie-folia.fr

....


....

Alexander Chekmenev was born in Lugansk, in south-eastern Ukraine. His photographic career began in a small studio there. He spent his free time shooting pictures of people in the street or in their homes, and had a particular interest in the social classes that had been most hurt by the post-USSR economic crisis. His images reflect his uniquely intimate vision of life in Ukraine at this turning point in its history. In 1997, he moved to Kiev, where he has been working as a photojournalist ever since.

..

Alexander Chekmenev est né à Lugansk, au sud-est de l’Ukraine. C’est là qu’il débute sa carrière de photographe, dans un petit studio. Il consacre son temps libre à photographier les gens dans la rue ou chez eux et s’intéresse notamment aux classes sociales les plus touchées par la crise économique post URSS. Ses œuvres reflètent une vision unique, intime, de la vie en Ukraine à cette période charnière de son histoire. En 1997, il déménage à Kiev où il travaille depuis comme photojournaliste.

....

FR
ENG
FR
mail_outline