Back to All Events

Yan Morvan, « Liban, la ligne verte »


  • Galerie Folia 13 Rue de l'Abbaye Paris, Île-de-France, 75006 France (map)

Yan Morvan

« Liban, la ligne verte »

 

....

Yan Morvan, one of the best photojournalist of our time, has made a poignant view camera coverage of a country and its nation going through an international scale war.

 

Through a selection of 12 photographs (cibachrome print); civils’ portraits, families, soldiers occupying the «green line», the exhibition offers to discover the powerful and intimate story of a country and its nation tormented by the violence of an international conflict that already belongs to Humanity’s universal memory.

Through the photojournalist’s eye but mostly as a Human, with his head and his heart, with engagement and hindsight, Yan Morvan gives us to see all the violence and the paradoxical beauty of a war that concerns us all.

..

Yan Morvan, l’un des plus grands photojournalistes de notre époque, réalise à la chambre photographique un reportage poignant sur un pays et un peuple traversés par un conflit d’envergure internationale.

À travers une sélection de douze photographies – portraits de civils, de familles, de combattants qui occupent « la » ligne verte – l’exposition propose de découvrir l’histoire émouvante, intime d’un pays et de son peuple tourmentés par la violence d’un conflit international qui appartient déjà à la mémoire universelle de l’humanité.

Avec l’œil du photojournaliste mais surtout celui de l’homme, avec la tête et avec le cœur, avec engagement et prise de recul, Yan Morvan restitue toute la violence et la beauté paradoxale d’une guerre qui nous concerne tous.

....

....

« The green line is a border, a front line that divides Bayreuth in two parts since ten years: West side, where majority of people are Muslims and the East side, where Christians live. This crack extends from far away suburbs – from Karamé to the airport, where Amal’s Shiite militia connect with the Druzes (from the mountain) – to Bayreuth’s harbor, theatre of the civil war in 1975-1976.

It extends on about 15 kilometers.  While in Christian zone only remains mavericks and soldiers of the 5th Israeli’s army squad, in the West, the civil population is living among the Amal and Hezbollah’s militiaman, and the Druzes of the PSP (socialist progressive party).

 

During fourty five days, I traveled through that desolation line from the West side of the Mountain to the Harbor. Streets after streets, house after house, I met the actors of this bloody vein and realized their portraits with a view camera Linhof Technika 4 × 5 inches. »

 

Yan Morvan, September 1985

..

« La ligne verte est une frontière, une ligne de front qui sépare Beyrouth en deux parties depuis plus de dix ans : la partie ouest, où vivent les populations à majorité musulmane, et la partie est, où vivent celles à dominance chrétienne. Cette brisure s’étend des faubourgs lointains – du village de Karamé au-delà de l’aéroport, là où les milices chiites d’Amal font leur jonction avec les Druzes venant de la montagne – au port de Beyrouth, théâtre de la guerre civile des années 1975-1976. Elle s’étend sur près de quinze kilomètres. Alors que dans le secteur chrétien seuls demeurent les francs-tireurs et des soldats de la 5e brigade de l’armée israélienne, dans le secteur ouest, la population civile se mêle aux miliciens d’Amal, du Hezbollah et aux Druzes du PSP (Parti socialiste progressiste).

 

Pendant près de quarante-cinq jours, j’ai parcouru cette ligne de désolation du côté ouest de la montagne jusqu’au port. Rue après rue, maison après maison, j’ai rencontré les acteurs de cette veine sanglante et réalisé leur portrait avec une chambre photographique Linhof Technika 4 × 5 inches. »

 

Yan Morvan, septembre 1985

....

 

....

One the 6th of June 1982, Israeli army invades Lebanon and this marks the beginning of the operation « Peace in Galilean ». The photojournalist Yan Morvan is sent on the spot by Sipa Agency for the Newsweek magazine. From 1982 to 1985, he describes the Lebanon war as he lived it, never taking sides or focusing on an actor of this conflict. He reports the most accurately the historic episodes of this major conflict.

Exhibition from March 20th to April 27th 2019

..

Le 6 juin 1982, l’invasion du Liban par l’armée israélienne marque le début de l’opération « Paix en Galilée ». Le photojournaliste Yan Morvan est envoyé sur place par l’agence Sipa pour le magazine Newsweek. De 1982 à 1985, il raconte la guerre du Liban telle qu’il l’a vécue, sans jamais prendre parti ni privilégier un des acteurs de ce drame. Il restitue le plus fidèlement possible les épisodes marquants de ce conflit majeur.

Une exposition du 20 mars au 27 avril 2019

....


....

After working for Libération, Paris Match and the Figaro Magazine, Yan Morvan integrates the Sipa agency in 1980 and become a Newsweek correspondent. Independent photographer since 1988, he is known as one of the best specialist of War photography and frequently collaborates with international press. He won several prizes with his war reportages.   

..

Après avoir travaillé pour Libération, Paris Match et le Figaro Magazine, Yan Morvan intègre l’agence Sipa en 1980 et devient correspondant de Newsweek. Photographe indépendant depuis 1988, il est reconnu comme l’un des plus grands spécialistes de la photographie de guerre et collabore régulièrement avec les grandes revues internationales. Ses reportages de guerre lui ont valu de remporter plusieurs prix.

....

yan-beirut82.jpg
FR
ENG
FR
mail_outline